Comprendre les WCAG 2.0

Aller au contenu (appuyer sur entrée)

-

À la saisie :
Comprendre le CS 3.2.2

3.2.2 À la saisie : le changement de paramètre d'un composant d'interface utilisateur ne doit pas initier de changement de contexte, à moins que l'utilisateur n'ait été avisé de ce comportement avant d'utiliser le composant. (Niveau A)

Objectif de ce critère de succès

L'objectif de ce critère de succès est de s'assurer que la saisie de données ou la sélection d'un contrôle de formulaire ont des effets prévisibles. Changer la valeur de n'importe quel composant d'interface c'est changer l'état d'un contrôle qui persistera après la fin de l'interaction de l'utilisateur. Ainsi, cocher une case à cocher ou saisir un texte dans un champ change leur valeur, mais activer un lien ou un bouton ne la change pas. Les changements de contexte peuvent perturber des utilisateurs qui ne perçoivent pas aisément les changements ou qui sont distraits par ceux-ci. Les changements de contexte sont appropriés uniquement lorsqu'il est évident que ces changements vont avoir lieu après une action de l'utilisateur .

Note : ce critère de succès couvre les changements de contexte dus aux changements de valeur d'un contrôle. Le fait de cliquer sur un lien ou un onglet dans un tab control active le contrôle mais ne change pas la valeur de ce contrôle.

Avantages spécifiques du critère de succès 3.2.2 :

  • Ce critère de succès aide les utilisateurs en situation de handicap en rendant les contenus interactifs plus prévisibles. Les changements de contexte non prévus peuvent être suffisament déstabilisants pour les utilisateurs ayant une limitation visuelle ou cognitive, qu'ils ne sont plus en mesure d'utiliser le contenu.

  • Les personnes qui ne sont pas capables de détecter les changements de contexte ont plus de chances d'être désorientées au cours de leur navigation dans le site. Par exemple :

    • Les personnes aveugles ou malvoyantes pourraient avoir des difficultés pour percevoir un changement de contexte visuel, comme l'ouverture d'une nouvelle fenêtre (popup). Dans ce cas, prévenir à l'avance les utilisateurs des changements, limite le risque de confusion quand l'utilisateur découvre que le bouton retour ne réagit plus comme attendu.

  • Des personnes malvoyantes, avec des difficultés de lecture ou des limitations intellectuelles, et d'autres personnes ayant des difficultés à identifier les repères visuels devraient bénéficier de repères supplémentaires afin de détecter les changements de contexte.

Exemples pour le critère de succès 3.2.2

Ressources liées

Les ressources sont présentées dans un but d'information seulement, il ne s'agit pas d'une approbation.

(Aucune ressource n'est actuellement documentée)

Techniques et échecs pour le critère de succès 3.2.2 - À la saisie

Chaque élément numéroté dans cette section représente une technique ou une combinaison de techniques que le groupe de travail des WCAG considère comme suffisante pour répondre aux exigences de ce critère de succès. Les techniques énumérées satisfont le critère de succès seulement si toutes les exigences de conformité aux WCAG 2.0 ont été appliquées.

Techniques (recommandées) supplémentaires pour 3.2.2

Bien qu'elles ne soient pas nécessaires à la conformité, les techniques recommandées suivantes devraient être envisagées afin de rendre le contenu plus accessible. Toutes ces techniques ne peuvent pas être utilisées ou ne seraient pas efficaces dans toutes les situations.

Mots clés

Changement de contexte

changements majeurs dans le contenu d'une page Web qui, s'ils sont faits sans que l'utilisateur en soit conscient, peuvent désorienter l'utilisateur qui ne peut voir l'ensemble de la page en même temps

Les changements de contexte comprennent les changements de :

  1. agent utilisateur ;
  2. espace de restitution  ;
  3. focus ;
  4. contenu qui modifie la signification de la page Web.

Note : Un changement de contenu n'est pas toujours un changement de contexte. Un changement dans le contenu comme le déploiement d'une arborescence, un menu dynamique ou un déplacement de tabulation ne change pas nécessairement le contexte à moins qu'il ne change aussi l'un des éléments énumérés ci-dessus (par exemple le focus).

Exemple : l'ouverture d'une nouvelle fenêtre, le déplacement du focus sur un composant différent, le déplacement vers une nouvelle page (y compris tout ce qui, pour l'utilisateur, aurait l'air d'un déplacement vers une autre page) ou la réorganisation significative du contenu d'une page sont autant d'exemples d'un changement de contexte.

Composant d'interface utilisateur

partie du contenu qui est perçue par les utilisateurs comme un élément de contrôle unique pour une fonction distincte

Note 1 : plusieurs composants d'interface utilisateur peuvent être implémentés au sein d'un seul programme. La notion de composant n'est pas liée ici aux techniques de programmation, mais plutôt à ce que les utilisateurs perçoivent comme des éléments de contrôle distincts.

Note 2 : les composants d'interface utilisateur incluent les éléments de formulaire et les liens aussi bien que des composants générés par scripts.

Exemple : un microprogramme (applet) dispose d'un « élément de contrôle » permettant de se déplacer dans le contenu ligne par ligne, page par page ou au hasard. Puisque chacune de ces fonctions devrait avoir un nom et fonctionner indépendamment, elles constitueraient chacune un « composant d'interface utilisateur ».