Comprendre les WCAG 2.0

Aller au contenu (appuyer sur entrée)

-

Analyse syntaxique :
Comprendre le CS 4.1.1

4.1.1 Analyse syntaxique : à moins que les spécifications ne le permettent, dans un contenu implémenté via un langage de balisage, les éléments ont des balises de début et de fin complètes, ils sont imbriqués conformément à leurs spécifications, ils ne contiennent pas d'attributs dupliqués et chaque ID est unique. (Niveau A)

Note : les balises de début et de fin auxquelles il manque un caractère critique, comme un chevron fermant ou un guillemet pour une valeur d'attribut, sont considérées incomplètes.

Objectif de ce critère de succès

L'objectif de ce critère de succès est de s'assurer que les agents utilisateurs, y compris les technologies d'assistance, peuvent analyser et interpréter correctement le contenu. Si le contenu ne peut être analysé via une structure de données, des agents utilisateurs différents pourraient le présenter différemment ou être totalement incapables de l'analyser. Certains agents utilisateurs utilisent « des techniques de réparation » pour restituer le contenu mal codé.

Puisque les techniques de réparation varient selon les agents utilisateurs, les auteurs ne peuvent savoir comment le contenu sera précisément analysé via une structure de données ou s'il sera restitué correctement par les agents utilisateurs spécialisés, y compris les technologies d'assistance, à moins que le contenu soit créé selon les règles formelles définies par la grammaire de la technologie. Dans les langages de balisage, les erreurs de syntaxe d'éléments et d'attributs et le manquement à fournir des balises de début et de fin correctement imbriquées, peuvent conduire à des erreurs qui empêchent les agents utilisateurs d'analyser le contenu de manière fiable. Par conséquent, le critère de succès exige que le contenu puisse être analysé en utilisant uniquement les règles formelles de la grammaire.

Note : La notion de « bien formé » est proche de ce qui est requis ici. Toutefois, les exigences de l'exactitude de l'analyse varient entre les langages de balisage, et la plupart des langages non basés sur XML ne définissent pas explicitement ces exigences. Par conséquent, il était nécessaire d'être plus explicite dans le critère de succès afin qu'il puisse être applicable de manière générale aux langages de balisage. Parce que le terme « bien formé » est défini uniquement pour XML, et (parce que les balises de fin sont parfois optionnelles), que le HTML valide ne nécessite pas de code bien formé, le terme n'est pas utilisé dans ce critère de succès.

Avantages spécifiques du critère de succès 4.1.1 :

  • Veiller à ce que le code des pages Web dispose de balises de début et de fin et qu'elles soient imbriquées selon les spécifications, permet de s'assurer que les technologies d'assistance peuvent analyser le contenu avec précision et sans erreur.

Exemples pour le critère de succès 4.1.1

(Aucun exemple n'est actuellement documenté)

Ressources liées

Les ressources sont présentées dans un but d'information seulement, il ne s'agit pas d'une approbation.

(Aucune ressource n'est actuellement documentée)

Techniques et échecs pour le critère de succès 4.1.1 - analyse syntaxique

Chaque élément numéroté dans cette section représente une technique ou une combinaison de techniques que le groupe de travail des WCAG considère comme suffisante pour répondre aux exigences de ce critère de succès. Les techniques énumérées satisfont le critère de succès seulement si toutes les exigences de conformité aux WCAG 2.0 ont été appliquées.

Techniques (recommandées) supplémentaires pour 4.1.1

Bien qu'elles ne soient pas nécessaires à la conformité, les techniques recommandées suivantes devraient être envisagées afin de rendre le contenu plus accessible. Toutes ces techniques ne peuvent pas être utilisées ou ne seraient pas efficaces dans toutes les situations.

(Aucune technique n'est actuellement documentée)