Comprendre les WCAG 2.0

Aller au contenu (appuyer sur entrée)

-

Langue d'un passage :
Comprendre le CS 3.1.2

3.1.2 Langue d'un passage : la langue de chaque passage ou expression du contenu peut être déterminée par un programme informatique sauf pour un nom propre, pour un terme technique, pour un mot dont la langue est indéterminée ou pour un mot ou une expression faisant partie du langage courant de la langue utilisée dans le contexte immédiat. (Niveau AA)

Objectif de ce critère de succès

L'objectif de ce critère de succès est d'assurer que les agents utilisateurs puissent restituer correctement le contenu écrit dans plusieurs langues. Cela permet aux agents utilisateurs et aux technologies d'assistance de présenter le contenu selon les règles de présentation et de prononciation de cette langue. Ceci s'applique aux navigateurs graphiques, ainsi qu'aux lecteurs d'écran, aux afficheurs braille et autres navigateurs vocaux.

Les technologies d'assistance ainsi que les agents utilisateurs courants peuvent restituer le texte plus fidèlement si la langue de chaque passage de texte est identifiée. Les lecteurs d'écrans peuvent utiliser les règles de prononciation de la langue du texte. Les navigateurs graphiques peuvent afficher les caractères et les scripts de façon appropriée. Ceci est particulièrement important lorsqu'on alterne entre une langue qui se lit de gauche à droite et une langue qui se lit de droite à gauche, ou lorsque le texte est restitué dans une langue utilisant un alphabet différent. Les utilisateurs en situation de handicap qui connaissent toutes les langues utilisées sur la page Web seront plus en mesure de comprendre le contenu si chaque passage est restitué de façon appropriée.

Si aucune autre langue n'a été spécifiée pour une expression ou un passage de texte, la langue de cette expression ou de ce passage est la langue par défaut de la page Web (voir le critère de succès 3.1.1). Donc, la langue de tout le contenu dans des documents en une seule langue peut être déterminée par un programme informatique.

Des mots ou des expressions isolés dans une langue peuvent faire partie intégrante d'une autre langue. Par exemple, « parking » est un mot anglais qui a été adopté en français, figure dans les dictionnaires francophones, et est prononcé correctement par les lecteurs d'écran français. Ainsi, le passage d'un texte en français peut contenir le mot « parking » sans spécifier que sa langue est l'anglais et peut quand même satisfaire ce critère de succès. Souvent, quand la langue d'un texte change pour un seul mot, ce mot est devenu partie intégrante de la langue utilisée dans le contexte immédiat. Parce qu'ils sont si usuels dans certaines langues, les mots « isolés » devraient être considérés comme faisant partie de la langue utilisée dans le contexte immédiat à moins qu'il soit évident qu'un changement de langue était voulu. S'il y a un doute sur l'intention d'un changement de langue, vérifier si le mot serait prononcé de la même façon (sauf pour l'accent ou l'intonation) dans la langue du contexte immédiat.

La plupart des professions nécessitent l'utilisation fréquente de termes techniques pouvant provenir d'une langue étrangère. De tels termes ne sont généralement pas traduits dans toutes les langues. La nature universelle des termes techniques facilite également la communication entre les professionnels.

Parmi les exemples courants de termes techniques il y a : Homo sapien, Alpha Centauri, hertz et habeas corpus.

Il est important d'identifier les changements de langue pour de multiples raisons :

Avantages spécifiques du critère de succès 3.1.2 :

Ce critère de succès aide :

  • les personnes utilisant des lecteurs d'écran ou d'autres technologies qui convertissent le texte en voix de synthèse ;

  • les personnes éprouvant des difficultés à lire avec fluidité et précision des documents écrits, comme le fait de reconnaître les caractères et les alphabets, décoder les mots, et comprendre des mots et des expressions ;

  • les personnes avec certaines limitations cognitives, des troubles du langage et de l'apprentissage, utilisant des logiciels de synthèse vocale ;

  • les personnes ayant besoin de sous-titres pour reconnaître les changements de langue dans la piste sonore du contenu d'un média synchronisé.

Exemples du critère de succès 3.1.2

  1. Une expression allemande dans une phrase en français.

    Dans la phrase, « Il soutint que la DDR (République Démocratique Allemande) était juste un « Treppenwitz der Weltgeschichte », l'expression allemande « Treppenwitz der Weltgeschichte » est marquée comme étant de l'Allemand. En fonction du langage de balisage, le Français peut être soit marqué comme la langue de l'ensemble du document sauf là où autre chose est spécifié, ou marqué au niveau du paragraphe. Lorsqu'un lecteur d'écran rencontre l'expression allemande, il change les règles de prononciation du Français vers l'Allemand afin de prononcer le mot correctement.

  2. Liens en langue alternative

    Une page Web en HTML contient des liens vers des versions de la page dans d'autres langues (par exemple Deutsch, English, Nederlands, Castellano, etc.). Le texte de chaque lien est le nom de la langue, dans cette langue. La langue de chaque lien est indiquée via un attribut lang.

  3. « podcast » utilisé dans une phrase en français.

    Parce que « podcast » fait partie du langage courant de la langue utilisée dans le contexte immédiat, l'extrait suivant « À l'occasion de l'exposition « Énergie Éternelle. 1500 arts d'art indien », le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles a lancé son premier podcast. Vous pouvez télécharger ce podcast au format M4A et MP3, » aucune indication de changement de langue n'est nécessaire.

Ressources liées

Les ressources sont présentées dans un but d'information seulement, il ne s'agit pas d'une approbation.

Techniques et échecs pour le critère de succès 3.1.2 - Langue d'un passage

Chaque élément numéroté dans cette section représente une technique ou une combinaison de techniques que le groupe de travail des WCAG considère comme suffisante pour répondre aux exigences de ce critère de succès. Les techniques énumérées satisfont le critère de succès seulement si toutes les exigences de conformité aux WCAG 2.0 ont été appliquées.

Techniques (recommandées) suplémentaires pour 3.1.2

Bien qu'elles ne soient pas nécessaires à la conformité, les techniques recommandées suivantes devraient être envisagées afin de rendre le contenu plus accessible. Toutes ces techniques ne peuvent pas être utilisées ou ne seraient pas efficaces dans toutes les situations.

  • Rendre les passages de texte dans une autre langue visuellement distincts (lien à venir)

  • Donner le nom de toute langue d'un passage ou d'une expression en langue étrangère (lien à venir)

  • Fournir des balises de langue pour les noms propres afin de permettre une prononciation correcte par les lecteurs d'écran (lien à venir)

Échecs fréquents pour le CS 3.1.2

Le groupe de travail des WCAG considère les erreurs fréquentes suivantes comme des échecs du critère de succès 3.1.2.

(Aucun échec n'est actuellement documenté)

Mots clés

déterminé (déterminable) par un programme informatique

déterminé par un programme à partir de données fournies par l'auteur d'une manière qui permet aux agents utilisateurs, y compris les technologies d'assistance, d'extraire et de présenter cette information aux utilisateurs sous différentes formes

Exemple 1 : déterminé dans un langage de balisage à partir d'éléments et d'attributs auxquels on accède grâce aux technologies d'assistance couramment disponibles.

Exemple 2 : déterminé grâce à des structures de données spécifiques d'une technologie pour un langage non-balisé et exposée aux technologies d'assistance via une API d'accessibilité aux technologies d'assistance couramment disponibles.

langue

langue qui est parlée, écrite ou signée (à l'aide des signes visuels ou tactiles) pour communiquer avec les humains

Note voir aussi langue des signes.