Comprendre les WCAG 2.0

Aller au contenu (appuyer sur entrée)

-

En-têtes de section :
Comprendre le CS 2.4.10

2.4.10 En-têtes de section : les en-têtes de section sont utilisés pour organiser le contenu. (Niveau AAA)

Note 1 : « en-tête » est utilisé dans le sens général et comprend les titres et autres moyens de structurer les différents types de contenus.

Note 2 : ce critère de succès concerne les contenus de sections et non les composants d'interface utilisateur. Les composants d'interface utilisateur sont traités par le critère de succès 4.1.2.

L'objectif de ce critère de succès est de fournir des en-têtes pour les sections d'une page Web, lorsque la page est organisée en sections. Par exemple, les longs documents sont souvent divisés en plusieurs chapitres, les chapitres ont des sous-parties et les sous-parties sont divisées en plusieurs sections, les sections en paragraphes etc... Lorsqu'il existe de telles sections, elles doivent comporter un en-tête permettant de les présenter. Ceci indique clairement l'organisation du contenu, facilite la navigation à travers le contenu, et fournit des repères mentaux qui aident à la compréhension du contenu. D'autres éléments de la page peuvent venir en complément des en-têtes pour améliorer la présentation (exemple les traits horizontaux et les boîtes), mais la présentation visuelle ne suffit pas à identifier les sections d'un document.

Cette disposition est incluse au niveau AAA car elle ne peut pas être appliquée à tous les types de contenu et il n'est pas toujours possible d'insérer des en-têtes. Par exemple, lorsqu'on publie sur le Web un document préexistant, les en-têtes qui n'ont pas été inclus par l'auteur dans le document original ne peuvent être insérés. Ou une longue lettre traite souvent de différents sujets, mais le fait de mettre des en-têtes dans une lettre paraîtrait très étrange. Toutefois, lorsqu'un document peut être partagé en sections à l'aide d'en-têtes, ceci en facilite à la fois la compréhension et la navigation.

  • Les personnes aveugles sauront qu'elles se déplacent d'une section à l'autre d'une page Web et connaîtront le but de chaque section.

  • Les personnes ayant certaines difficultés d'apprentissage auront la possibilité d'utiliser les en-têtes pour comprendre plus facilement l'organisation générale du contenu de la page.

  • Les personnes qui naviguent à l'aide du clavier pourront déplacer le focus d'en-tête en en-tête, ce qui leur permet de trouver rapidement le contenu qui les intéresse.

  • Dans les pages où une partie du contenu se met à jour, les en-têtes peuvent être utilisés pour accéder rapidement au contenu mis à jour.

Les ressources sont présentées dans un but d'information seulement, il ne s'agit pas d'une approbation.

Chaque élément numéroté dans cette section représente une technique ou une combinaison de techniques que le groupe de travail des WCAG considère comme suffisante pour répondre aux exigences de ce critère de succès. Les techniques énumérées satisfont le critère de succès seulement si toutes les exigences de conformité aux WCAG 2.0 ont été appliquées.

Bien qu'elles ne soient pas nécessaires à la conformité, les techniques recommandées suivantes devraient être envisagées afin de rendre le contenu plus accessible. Toutes ces techniques ne peuvent pas être utilisées ou ne seraient pas efficaces dans toutes les situations.

  • Utiliser la propriété live pour les régions actives (lien à venir) (ARIA)

  • Fournir un mécanisme pour naviguer vers les différentes sections du contenu d'une page Web (lien à venir)

Le groupe de travail des WCAG considère les erreurs fréquentes suivantes comme des échecs du critère de succès 2.4.10.

(Aucun échec n'est actuellement documenté)

Mots clés

composant d'interface utilisateur

partie du contenu qui est perçue par les utilisateurs comme un élément de contrôle unique pour une fonction distincte

Note 1 : plusieurs composants d'interface utilisateur peuvent être implémentés au sein d'un seul programme. La notion de composant n'est pas liée ici aux techniques de programmation, mais plutôt à ce que les utilisateurs perçoivent comme des éléments de contrôle distincts.

Note 2 : les composants d'interface utilisateur incluent les éléments de formulaire et les liens aussi bien que des composants générés par scripts.

Exemple : un microprogramme (applet) dispose d'un « élément de contrôle » permettant de se déplacer dans le contenu ligne par ligne, page par page ou au hasard. Puisque chacune de ces fonctions devrait avoir un nom et fonctionner indépendamment, elles constitueraient chacune un « composant d'interface utilisateur ».

section

une portion autonome de contenu écrit qui traite d'un ou plusieurs sujets ou idées liés entre eux

Note : une section peut consister en un ou plusieurs paragraphes et inclure des graphiques, des tableaux, des listes et des sous-sections.