COMPARE

COMPARE signifie Comparing peer accessibility ratings in evaluation (confronter les évaluations d’experts en accessibilité). C’est un projet européen qui a lieu dans le cadre du programme Erasmus+ et qui regroupe DIAS (Allemagne), Funka (Suède) et BrailleNet (France).

Pour une société accessible

Aujourd’hui, l’accès à l’information et aux services en ligne constitue une nécessité primordiale pour l’inclusion des personnes handicapées. Pourtant, un nombre important de ressources numériques restent inaccessibles à ces personnes. Avec le vieillissement de la population le nombre de personnes handicapées augmente. Cet accroissement, conjointement avec la transition vers le numérique observée dans de nombreux domaines, rendent plus que jamais essentielle la création de contenus et de services inclusifs.

Une nouvelle évaluation mise en place par l’Union Européenne

L’Union Européenne (UE) a récemment créée une nouvelle directive qui demande à ce que tous les sites Web publics et toutes les applications mobiles soient accessibles aux personnes handicapées en Europe*. L’évaluation de l’accessibilité a lieu dans le cadre des Web Content Accessibility Guidelines (WCAG 2.0) développées par le World Wide Web Consortium (W3C). Dans cette nouvelle loi, la conformité des sites Web publics à WCAG et des applications mobiles demandera à être surveillée de façon unifiée. L’UE devrai ainsi développer ou utiliser une méthodologie commune.

Les différentes méthodes d’évaluation en Europe

Ceci pose la question du status quo vis-à-vis des différentes méthodes d’évaluation actuellement utilisées en Europe. Même avec une législation commune, il arrive souvent que les experts en accessibilité de différents pays ne s’accordent pas sur la manière d’interpréter les critères de succès de WCAG. Par ailleurs, on ne connaît pas aujourd’hui toujours précisément les différences réelles entre méthodes d’évaluation de différents pays de l’UE.

La plupart des méthodes d’évaluation sont basées sur WCAG 2.0, niveau AA. Les manières d’interpréter et de tester sont souvent définies en détails dans les méthodes d’applications, à un niveau national. Sans surprise, il y a donc entre différents pays et/ou organisations, un grand nombre de différences dans la manière dont les critères de succès de WCAG sont appliqués. Ceci est en partie dû à la manière dont les critères de succès sont traduits en tests techniques. La complexité croissante des contenus Web rend par ailleurs l’évaluation de plus en plus difficile. Enfin, il y a aussi des divergences entre experts concernant le traitement à apporter à des problèmes plus mineurs, pouvant toutefois avoir une influence sur la conformité d’un contenu.

Qu’est-ce que le projet COMPARE ?

COMPARE est un projet qui va documenter et comparer les différences entre les pratiques actuelles d’évaluation d’experts en accessibilité, au niveau européen. Le projet va mettre en place un environnement basé sur un Wiki, contenant différents cas (principalement des composants complexes) ainsi que les évaluations qui leur sont associées, et ce afin de mettre en évidence d’éventuelles différences. Nous voulons ainsi susciter la discussion sur les différentes approches d’évaluation afin de contribuer, si possible, à l’élaboration d’un consensus. Les entreprises et experts individuels de différents pays sont invités à contribuer à ce projet.

COMPARE a débuté en janvier 2017, pour une durée de deux ans.

*) DIRECTIVE (UE) 2016/2102 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 26 octobre 2016 relative à l’accessibilité des sites internet et des applications mobiles des organismes du secteur public