Transcription de la session « Quoi de neuf en 2020 ? Les ‘nouvelles du front’ de l’accessibilité du livre numérique »

[Texte] Quoi de neuf en 2020 ? Une vidéo proposée par le comité d’expertise des #RNLNA

[Nicolas Eglin] Bonjour. Je suis Nicolas Eglin, Directeur du CTRDV, Centre Technique Régional pour la Déficience Visuelle, basé à Villeurbanne.

[Valérie Larroche] Bonjour à tous. Je suis Valérie Larroche, Enseignant chercheur à l’Enssib, responsable du master Publication numérique, et membre du laboratoire de recherche ELICO.

[Françoise Fontaine-Martinelli] Bonjour. Je suis Françoise Fontaine-Martinelli, je suis coresponsable de la commission Accessibilité de l’ABF (Association des Bibliothécaires de France), et je suis également responsable des services aux publics des BU éducation, Université Lyon 1.

[Luc Audrain] Bonjour à tous. Je m’appelle Luc Audrain. Je suis un expert de l’accessibilité du livre numérique. En retraite maintenant, j’occupais jusqu’à mars 2020 le poste de responsable de la digitalisation chez Hachette Livre, en France. Au cours des dix dernières années, Hachette Livre a réalisé une transformation progressive de sa production de livres numériques vers le standard inclusif le plus abouti : EPUB 3.

[Katie Durand]. Bonjour. Je m’appelle Katie Durand. Je suis cheffe de projet et experte accessibilité au sein de l’Association BrailleNet, et aujourd’hui je vais vous présenter les actualités en lien avec la politique.

[Texte] Quoi de neuf en 2020 ? Les “nouvelles du front” de l’accessibilité du livre numérique.

[Nicolas Eglin] Du côté de l’adaptation, en janvier MOBiDYS annonce les premiers partenariats de « frogisation » avec les éditeurs jeunesse comme le Livre de Poche jeunesse. Plusieurs livres étudiés aux programmes de classe de cinquième font ainsi leur rentrée dans la bibliothèque numérique Sondo au format FROG. Le format FROG est un format d’e-book conçu spécialement pour aider les élèves dyslexiques ou présentant les troubles de la lecture.

Toujours en édition, en février 2020, Marion Berthaut, fondatrice de MOBiDYS, a participé à la conférence TEDx de La Baule autour de la lecture pour les personnes présentant des troubles « dys ». Le titre de l’intervention était « Les DYS vous disent MERKI ». Vous pouvez retrouver cette intervention sur le site : https://www.ted.com.

En mars-avril pendant le premier confinement, la bibliothèque numérique Sondo a été mise à disposition gratuitement des élèves et des enseignants jusqu’à la reprise des cours. Ce sont ainsi plus de 70 000 livres qui ont pu être lus en France, partout, en format FROG ou en DAISY audio.

[Valérie Larroche] Dans la rubrique « Edition » nous pouvons citer, en mars 2020, la remise des prix d’excellence internationale par le Consortium pour le livre accessible à deux membres du W3C : Macmillan Learning aux Etats-Unis, et la fondation du livre accessible, en Italie (Fondazione LIA). Il était important pour le jury de reconnaître les contributions de Macmillan Learning en tant que premier éditeur mondial certifié accessible. Cette société travaille dans le domaine des produits et du matériel d’apprentissage pour les étudiants, et prend en considération différents types de déficiences visuelles. La fondation LIA a été aussi récompensée pour son travail de fédération des éditeurs avec la communauté des malvoyants, ce qui permet de mettre au premier plan les questions d’accessibilité.

[Françoise Fontaine-Martinelli] Du côté des bibliothèques, en mars 2020 le ministère de la Culture a publié les résultats d’une enquête flash qui a été menée les 25 et 26 mars qui visait à connaître l’impact de la crise sanitaire COVID-19 sur l’offre numérique des bibliothèques territoriales. Cette enquête, qui a porté sur 531 bibliothèques, a montré que pour de nombreux réseaux de lecture publique, il y a eu une nette augmentation des usages.

[Luc Audrain] Dans le domaine de l’édition, le Digital Publishing Summit organisé chaque année par EDRLab a pris une forme virtuelle cette année, avec des interventions échelonnées du 28 mai au 12 juin. Cet événement a attiré plus de 450 personnes et a été une fois de plus largement ouvert aux problématiques d’accessibilité des livres numériques et des outils de lecture. Vous pouvez retrouver les présentations sur le site d’EDRLab.

[Katie Durand] Politique : Deuxième trimestre, l’Inspection Générale de l’Éducation, du Sport et de la Recherche (IGÉSR) lance une étude sur la prise en compte des handicaps au sein des bibliothèques de l’enseignement supérieur et dans les bibliothèques territoriales. Parmi les nombreux sujets qui sont abordés, figurent l’accessibilité des livres numériques et également l’accessibilité des catalogues des bibliothèques en ligne.

[Valérie Larroche] Dans la rubrique édition, nous pouvons mentionner, en août 2020, un nouveau groupe de travail sur l’EPUB 3. Ce groupe représente la communauté EPUB dans le W3C, soutient les groupes de créateurs et consommateurs de contenus EPUB 3, et travaille à la nouvelle version 3.3. Les co-présidents de ce nouveau groupe sont Wendy Reid qui travaille chez Rakuten Kobo, et Shinya Takami, directeur technique chez Bookwalker. Le travail de ce groupe est accessible sur https://www.w3.org/publishing/groups/epub-wg/.

[Françoise Fontaine-Martinelli] Une autre actualité en septembre 2020 qui concerne les bibliothèques, mais pas seulement. L’APF a publié un guide de bonnes pratiques de conception de services accessibles à toutes et à tous, personnes en situation de handicap ou non : Le Good Design Playbook. L’expérience de design inclusif qui est menée portait sur le domaine de la cuisine, mais les principes de la conception universelle peuvent être pris en compte dans tous les domaines d’activité, et on peut passer sans difficulté du contexte des nourritures terrestres, qui étaient prises en exemple dans ce guide, aux nourritures intellectuelles, dont les bibliothèques se font les médiatrices.

[Nicolas Eglin] En ce qui concerne l’adaptation, en septembre 2020, l’INPI (l’institut national de la propriété industrielle) a identifié MOBiDYS comme l’une des 12 innovations françaises en région qui innovent dans l’éducation et qui favorisent l’apprentissage.

[Françoise Fontaine-Martinelli] Octobre 2020 pour les bibliothèques, parution du deuxième volet de l’enquête du ministère de la Culture sur l’impact de la situation sanitaire sur l’offre numérique et ses usages. Cette deuxième partie confirme les tendances. Elle a porté sur un nombre plus restreint de bibliothèques, et se dessine également une hausse des inscriptions en bibliothèque pour pouvoir accéder justement à ces ressources numériques. Cette évolution – cette augmentation des usages – ne doit pas nous faire oublier que beaucoup de personnes en situation de handicap sont de fait exclues de ces offres pour des raisons d’inaccessibilité et c’est donc une raison de plus pour continuer à nous mobiliser.

Toujours en octobre 2020 pour les bibliothèques, 18 nouvelles bibliothèques, dont trois bibliothèques départementales, ont rejoint le réseau des bibliothèques partenaires de l’Association Valentin Haüy dans le cadre de l’appel à projets 2020 “Daisy et Compagnie”. Ce partenariat permet, désormais, à 250 bibliothèques sur l’ensemble du territoire de proposer une offre de lecture accessible à leurs lecteurs en situation de handicap.

[Luc Audrain] En octobre, EDRLab a publié une nouvelle version de Thorium Reader, la version 1.5. Thorium Reader est le lecteur EPUB de choix pour Windows 10, Mac OS, et Linux. Cette application EDRLab est en développement constant et vise à devenir une référence pour accéder aux publications EPUB 3. Gratuite, sans publicité et sans fuite de données privées, c’est l’application idéale pour les usagers de bibliothèques et les étudiants. D’énormes efforts sont également déployés pour rendre Thorium Reader hautement accessible aux personnes malvoyantes et dyslexiques. Il intéresse ainsi de nombreuses associations d’aide aux personnes déficientes visuelles. Sur la plateforme Microsoft, il a déjà plus de 50,000 utilisateurs et son classement est excellent.

[Valérie Larroche] Dans la rubrique « Edition » l’acte européen sur l’accessibilité a été au centre du séminaire virtuel qui s’est tenu le 16 octobre dans le cadre de la Foire de Francfort. Cette loi concernera, en 2025, tous les éditeurs vendant des livres électroniques, et tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement. Ce séminaire a été organisé par la Fédération des éditeurs européens et l’Association internationale des éditeurs. Il présentait les points clés du texte ainsi que les standards et les méthodes. Parmi les intervenants, la Commission européenne et des experts européens de la transition numérique vers l’accessibilité.

[Nicolas Eglin] En ce qui concerne l’adaptation, en novembre 2020, une journée d’information et d’échanges destinée aux utilisateurs de PLATON a été organisée par la BnF et retransmise en ligne. Cette journée était composée d’une matinée d’informations, puis d’un atelier sur la réutilisation des adaptations.

[Katie Durand] Politique : le 16 novembre, lors du Comité Interministériel du Handicap (CIH), le gouvernement annonce le lancement d’une étude de faisabilité sur le fonctionnement d’une plateforme qui centraliserait l’offre de livres adaptés et de livres nativement accessibles. À la suite de cette annonce, les associations représentatives des personnes aveugles et malvoyantes ainsi que les principaux acteurs de l’édition adaptée ont adressé collectivement une lettre au ministre de la Culture qui rappelle la priorité de financer la production de livres adaptés pour résoudre le problème de la pénurie de livres accessibles.

[Nicolas Eglin] Côté adaptation, en novembre 2020, MOBiDYS a lancé leur proposition de BibliOdyssée pour les Bibliothèques. Il s’agit d’une collection de livres numériques au format FROG adaptés aux enfants et adolescents « dys » qui peut être proposée en local sur tablette ou sur ordinateur dans les bibliothèques, ou via un portail de ressources numériques.

[Luc Audrain] Le 17 décembre, le Syndicat National de l’Édition a publié une Charte de production d’EPUB 3 nativement accessibles, une charte commune à toute l’édition francophone. Il s’agit d’une version candidate élaborée par le groupe de travail Normes & Standards de la Commission numérique du SNE. Cette initiative fusionne tous les cahiers des charges des différents groupes d’édition français, et a été conduite en consultant les principaux prestataires producteurs d’EPUB 3 et les associations de déficients visuels. Cette publication est accompagnée d’un EPUB 3 accessible, et le groupe Normes & Standards invite tous les acteurs concernés à tester et commenter ce travail. Louis Marle, qui anime ce groupe, nous présentera cette charte au cours de la matinée.

EDRLab a fini l’année 2020 avec dix membres supplémentaires, ce qui porte à 60 le nombre de membres de l’association, toujours plus internationale. Pour rappel, EDRLab développe une technologie pour accélérer l’adoption d’EPUB 3. Il est le principal contributeur du logiciel open source Readium. L’association est aussi membre du W3C, représentant la communauté de l’édition numérique pour la création des standards. EDRLab consacre également des ressources pour l’accessibilité native du livre numérique et des outils de lecture. Il est ainsi l’initiateur de la DRM LCP qui a aujourd’hui séduit 32 plateformes clientes. Des dizaines de milliers de licences sont générées chaque jour pour cette DRM qui ne dégrade pas l’accessibilité des publications EPUB 3.

[Texte] C’était quoi de neuf en 2020 ? Les « nouvelles du front » de l’accessibilité du livre numérique.

[Texte] Une vidéo réalisée en janvier 2021, dans les cadre des Rencontres Nationales du livre numérique accessible, organisées par Braillenet, Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture et l’Enssib.

[Texte] Merci aux experts : Katie Durand, Valérie Larroche, Françoise Fontaine-Martinelli, Luc Audrain et Nicolas Eglin, pour leur contribution.